Arnica l’alliée des sportifs !


Découvre les bienfaits d’une plante médicinale ancestrale !






Son origine se perd dans la nuit des temps...




De la famille des herbacées, elle pousse en altitude dans les massifs montagneux. Son origine se perd dans la nuit des temps. Toutefois l’arnica à toujours était utilisée en soins médicinaux. Au Moyen-Âge, l’arnica était couramment employée dans le traitement de la goutte, des rhumatismes, des varices ou encore des phlébites. Elle était employée en médecine éclectique.



Traditionnellement utilisée pour soigner les blessures, les ecchymoses, hématomes, entorses, foulures ou traumatismes physiques, musculaires, rhumatismes, l’Arnica est idéale en prévention et récupération d’une activité sportive.


Cette petite fleur regorge de composés actifs, elle en contient plus de 150 !


Dont font partie des flavonoïdes, des caroténoïdes et des lactones.





Anti-inflammatoire, antalgique et anti-douleur naturel


L’arnica renferme des lactones sesquiterpéniques comme l'hélénaline ou des polyacétylènes qui lui confère des vertus anti-inflammatoires.


L’arnica est reconnue pour son efficacité dans le soin de traumatismes physiques, chocs, bleus, bosses, d’hématomes, d’echymoses, d’entorses, d’œdèmes, de dislocations, luxages, contusions ou de douleurs musculaires et articulaires.

Elle permet d’absorber les hématomes, de limiter l’inflammation, calme les sensations d’inconforts, réduit les gonflements.


Elle permet de calmer la douleur et d’accélérer la guérison des pathologies rencontrées.


Les bienfaits de cette fleur soulagent les inflammations physiques, qu’elles soient d’origine musculaire, articulaire, rhumatismes ou liées à des piqûres d’insectes. L’arnica est également utile contre les inflammations de la bouche, de la gorge. Ses vertus en font une bonne solution pour soulager les douleurs articulaires, arthrite, arthrose.


Elle diminue significativement la douleur, la rigidité musculaire et améliore la fonction des mains.

Une étude scientifique a démontré que l’arnica se montrait aussi efficace que l’ibuprofène, un anti- inflammatoire standard. La Commission allemande, l’ESCOP ont approuvé ses bienfaits et son efficacité lors de traitements par application cutanée.


Anti-douleur naturel, l’arnica peut également améliorer la circulation sanguine, augmenter le tonus veineux, de soulager la sensation de lourdeur dans les jambes et diminuer les phlébites superficielles.







Préserve la santé des sportifs




Avant et après l’effort physique, l’arnica sera d’un grand bénéfice pour les muscles de par ses propriétés chauffantes et relaxantes. En prévention de chocs musculaires ou en détente réparatrice. Elle optimise les performances sportives et favorise une meilleure récupération.

L’arnica est un très bon décontractant musculaire, elle prévient, soulage efficacement les raideurs, spasmes, contractures musculaires liées à une activité sportive, légère, modérée, intense mais également liées à une journée de travail sédentaire. La vie moderne nous impose bien souvent des postures assises provocant des raideurs, douleurs au niveau du cou, de la nuque, des épaules, du dos, des lombaires.


Ces propriétés médicinales sont reconnues et très utilisées en phytothérapie. L’arnica, par effet indirect favorisera l’endormissement, qui est parfois rendu difficile par un effort physique inhabituel, des muscles trop sollicités, un corps douloureux tendu, contracté.


L’arnica de par ses vertus décontractantes apaisera les douleurs, lourdeurs et procurera une sensation de légèreté au corps, dénouant les tensions permettant un sommeil plus serein, réparateur et évitera des nuits entrecoupées.

De par sa concentration en acide linoléique, oméga 6 et en acide oléique, oméga 9, donnent des propriétés antioxydantes à l’arnica. Elle protège la peau du vieillissement, des rougeurs et irritations. Sa teneur en caroténoïde lui confère des propriétés photoprotectrice.







74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout