top of page

Coronavirus - COVID-19 - Face au confinement la Nature reprends ses droits...




Nous nous sommes peu à peu éloignés de la Nature…



En cette période de confinement que connaît la France tout comme de nombreux autre pays dans le Monde et ce pour lutter contre la propagation du coronavirus. Une pandémie mondiale, un terrible drame. Près de trois milliards de personnes des quatre coins du globe sont contraintes de rester à leur domicile. Des plus grandes métropoles mondiales aux plus petites communes des cinq continents.

Une contrainte terrible pour certains.


« Le malheur des uns fait le bonheur des autres… »
Les animaux… Ils revivent plus sereinement, pour leur plus grand bonheur l’activité humaine s’est mise en pause. Une pause qui leur est bénéfique en cette période de reproduction.

Après quelques jours de confinement, avec la quasi-disparition de l’activité humaine, des bruits ambiants, la brusque diminution du trafic routier, des véhicules en circulation, ou des habitants, la vie sauvage semble reconquérir par petites touches l’espace urbains, les parcs, les campagnes, les océans… Le Monde végétal et animal semble de nouveau respirer. La Nature reprend peu à peu ses droits…




La Nature plus sereine, re-vie


Vers une renaissance globale ?




Rémi Luglia, président de la Société nationale de protection de la nature (SNPN) témoigne :


« Il n’y a plus de personne qui se déplace dans certains milieux naturels et du coup, les animaux, la faune, [vont] pouvoir exprimer librement leurs envies de déplacement. C’est un signe très positif pour la nature ».

Selon l'écrivain écologiste savoyard Yves Paccalet le confinement est très bénéfique à la Nature, à sa faune et sa f