top of page

Retour aux « souches » ... L’incroyable régénération cellulaire par les cellules Souches !


Analyse laboratoire microscope cellules souches

La découverte des cellules souches dans le fonctionnement du corps humain a révolutionné nos connaissances scientifiques.


Le mécanisme du corps humain est extraordinaire. Il possède un pouvoir inné de régénération !

C’est en 1961 que fut découvertes les cellules souches par le biophysicien James Till et son collègue Ernest McCulloch. En 1981, les cellules souches embryonnaires ont été identifiées chez la souris par Martin Evans, Kaufman et Martin. En 1998 chez l’homme par les équipes de l'Américain James Alexander Thomson, de Joseph Itskovitz-Eldor et de l'Israélien Benjamin Reubinoff. En 2000, ce dernier transforme des cellules en neurones.

Les équipes de James Alexander Thomson aux États-Unis (sur des blastocystes humains) et de Shinya Yamanaka au Japon (cellules de souris) ont réussi en 2007 à dédifférencier des cellules adultes en cellules souches embryonnaires par transformation génétique. Ceci pourrait marquer une avancée importante, puisqu'elle permettrait la recherche sur les cellules souches embryonnaires sans utiliser d'embryons à cette fin.

Cent mille milliards : c’est environ le nombre de cellules qui compose l’Être Humain. Elles se distinguent en deux cents types de cellules différentes.


Qu’est-ce que les cellules souches ?


Les cellules souches sont des cellules indifférenciées possédant deux propriétés :

· celle d’auto-renouvellement.

Elles sont capables de de se multiplier à l’infini et de se maintenir dans l’organisme.

· celle de différenciation en des cellules spécialisées de différents types cellulaires.

Leur capacité à pouvoir se transformer en toute autres types de cellules en se différenciant afin de réparer les organes distinctement.

Les cellules souches sont les « cellules mères » de toutes les autres cellules du corps humains, de ses organes y compris des cellules sanguines. Telles que notamment globules rouges - qui transportent l'oxygène, globules blancs - qui combattent les infections ou les plaquettes - qui contribuent à limiter le saignement.


Pour régénérer nos tissus, trois millions de cellules souches sont produites chaque jour par un mécanisme de division cellulaire,

dit asymétrique, assurant ainsi la pérennité de la fonction et impliquant que les cellules souches mères donnent naissance à deux cellules souches filles qui ne sont pas identiques :

  • une qui conserve l’ADN original, ce qui évite le tarissement du réservoir de cellules souches et

  • une qui contient une copie de l’ADN et qui s’engage dans une voie de différenciation, acquérant ainsi les caractéristiques du tissu à réparer. (24)

Au tout début de la vie, elles permettent de développement complet d'un être humain puis tout au long de la vie, elles sont une extraordinaire réserve naturelle permettant de reconstituer nos stocks de cellules spécialisées, c’est-à-dire distincte de chaque organe.


De part leur incroyables capacités, les cellules souches offrent de véritables perspectives thérapeutiques.

Elles jouent un rôle central dans le développement des organismes, elles sont capables de les régénérer, ainsi que dans le maintien de leur intégrité au cours de la vie.



Où sont les cellules souches ?


La moelle osseuse, centre névralgique de la production de cellules souches où elles sont présente en grande quantité.

Le sommeil est primordial dans la régénération cellulaire de l’organisme. Lors du repos, l’organisme se régénère et produit des cellules souches.


Afin de prouver que les cellules souches proviennent de la moelle osseuse, une équipe de chercheurs a utilisé des cellules marquées avec la protéine fluorescente verte Green Fluorescent Protein injectées dans la moelle osseuse d’une souris atteinte d’un infarctus du myocarde, ils ont constaté qu’après 36heures, 30% des cellules souches de réparation du cœur étaient fluorescente.


Puis les cellules souches vont se répartir au sein des différents organes. Ainsi elles sont présentes et dispersées dans l’ensemble des organes du corps humain : peau, moelle osseuse, foie, cœur, intestin, cerveau (22, 23)

Les cellules souches sont plus nombreuses et plus présentes dans les organes à renouvellement rapide.


Fonctionnement des cellules souches régénération des organes

Schéma 1 - fondation de l'Hopital d'Ottawa & Simply sceince



Qu’est-ce qu’une cellule différenciée ?


Les cellules dites unipotentes sont des cellules différenciées, c’est-à dire qu’elles trouvent leur fonctionnement au sein d’un seul organe uniquement. Pour exemple une cellule du foie ne pourra pas réparer une cellule du cœur. Ces cellules entrent dans le processus d’auto régénération. (22,24,26)



Comment fonctionnent les cellules souches et

la régénération cellulaire ?


Le fabuleux fonctionnement du corps humain a mis en évidence son ingéniosité, sa prévoyance et sa capacité à faire face à de nombreuses situations.

L’une des découvertes les plus passionnantes est la réserve de cellules souches des différents organes. Pratique en cas d’agressions car ce stock permet de régénérer les organes.

Les organes peuvent ainsi s’auto-régénérer !

Les cellules souches ou cellules réparatrices ont un rôle primordial, véritable couteau suisse elles vont permettre de réparer tous les organes. Elles sont extraordinaires !


Le processus d’auto-régénération se produit même si l’organisme ne subit pas d’agressions.


Ainsi, à des rythmes différents, chaque type de tissu de l’organisme se renouvelle en permanence.

Le mécanisme du corps humain est extraordinaire ! Il possède un pouvoir inné de régénération

selon lequel toutes agressions ou dérèglement interne est perçu par les cellules souches de la moelle osseuse qui leur lancent un signal d’alerte. Les cellules souches ont la capacité de migrer vers l’organe endommagé ‘homing 29), de se différencier et de se transformer en cellules de cet organe. ’22,24,28)

La cellule souche reconnaît l’endroit lésé grâce à des cellules d’adhérence qui chassent le sang et les guident vers l’endroit à réparer où elles y prolifèrent et s’y différencient pour devenir des cellules spécifiques de ce tissu, même si les cellules différenciées du tissu interviennent également.


Les cellules souches constituent le système naturel de régénération de notre organisme.


Vidéo - @Adesiasprod


A quelle fréquence sont-elles produites ?


Chaque jour le corps humain fabrique des cellules souches.

· La moelle osseuse possède des cellules souches permettant la fabrication des globules rouges, globules blancs, plaquette et pour tous les autres organes

· Le foie possède des cellules souches lui permettant la fabrication des hépatocytes

· Le cœur en possède également pour fabriquer des cardiomyocytes



Quelle durée de régénérations des organes ?


Pour exemple la peau se renouvelle tous les 28 jours.

  • Le foie quant à lui se renouvellera tous les 3 ans.

  • Il faut 4 à 6 ans pour renouveler un poumon.

  • 25 à 40 ans sont nécessaires pour renouveler un cœur

  • tout comme le cerveau grâce aux neurones, cellules gliales ainsi que l’intestin et le pancréas.



La diminution des cellules souches avec l’âge engendre un vieillissement cellulaire du corps.


Cependant, avec l’âge, la libération des cellules souches diminue, la récupération et la régénération cellulaire baissent, ce qui engendre le vieillissement cellulaire et potentiellement la survenue de pathologies.

Des facteurs tels que le manque d’activité physique, le stress, certains médicaments comme les hypocholestérolémiants, l’exposition aux toxines environnementales, aux perturbateurs endocriniens, aux ingrédients issus de la pétrochimie, une mauvaise alimentation peuvent aussi provoquer une diminution de la capacité de notre corps à se renouveler. L’aspect de déclin est plus important que l’aspect de renouvellement.


Ainsi des traitement aux cellules souches sont en phase de développement

utilisations potentielles des cellules souches guérir des maladies rares graves

Schéma 2 - Cellules-souches-traitements-potentiels Parlons Science


Préférant la prévention un questionnement se pose si l'on peut soutenir naturellement l'organisme...

Il existe ainsi une balance entre la perte cellulaire et le renouvellement des tissus. (22) Il est donc important de stimuler le rôle naturel des cellules souches afin de maintenir la santé. La question et de savoir s’il existe des molécules ou des compléments alimentaires capables de stimuler la production de cellules souches de la moelle osseuse.



Comment booster sa production de cellules souches ?


Bonne nouvelle ! Et oui il est bel et bien possible de booster naturellement sa production de cellules souches ! Scientifiquement prouvé sans avoir recourt à d'onéreux traitements ou opérations complexes. Voici une méthode simple, abordable à la portée de tous et sans aucuns risques ! Alors il ne faut pas s'en priver...

Chez Naturare, nous nous sommes spécialisés dans la régénération des peaux sensibles étant les plus exigeantes nous nous sommes tournés vers des matières 1ères 100% naturelles douces harmonieuses avec la peau et hautement performantes pour la régénérer. Ces doubles exigences : Haute tolérance & Haute efficacité nous amènent à sélectionner avec le plus grand soin nos matières 1ères. En privilégiant des gammes de produits réduites aux surconsommations habituelles, pauvres nutritivement voir néfastes de par ses ingrédients pétrochimiques et perturbateurs endocriniens.

La régénération est un processus complexe qui pour être pleinement complet mérite de recourir à des Soins IN/OUT. C'est pourquoi pour compléter nos soins de peau nous recherchions des soins efficaces pour régénérer l'organisme.

Longtemps recherchée, nous l'avons enfin trouvée Notre Perle Rare vous promettant une Belle régénération interne pouvant impacter concrètement votre vie, votre santé et votre peau !


Une importante découverte a mis en évidence le fait que la nutrition et plus spécifiquement les compléments alimentaires peuvent jouer un rôle déterminant dans la production de cellules souches !

Hormis les incroyables richesses nutritives de certaines plantes de la catégorie des « supers aliments » « super food », leurs bienfaits sont multiples, sur l’organisme, la forme, le bien-être, aidant contre le stress, les effets des agressions extérieures, l’oxydation…


Des études scientifiques ont démontré et prouvé les vertus d’une microalgue bienfaitrice : l’Algue Aphanizoménon Flos Aquae aussi connue sous le nom de Klamath. Cette petite merveille aquatique bleu/vert est un riche cocktail gorgé de nutriments, l'un des aliments les plus nutritif de la planète !

Il est prouvé que la Klamath a la capacité de soutenir le processus naturel de renouvellement cellulaire fondé sur l’action des cellules souches. C’est le concept d’entretien des cellules souches visant à améliorer ce processus intrinsèque de façon considérable, en douceur et naturellement !


Ainsi, nous pourrons tous bénéficier d’un état de santé et de bien-être optimal grâce à la médecine douce & naturelle des cellules souches. Nous pouvons optimiser notre régénération cellulaire par les cellules souches. Sans passer par d’onéreux traitement mais en privilégiant la prévention naturelle & la nutrition des plantes par des gestes simples, un rituel de cure complétant une vie saine avec des phases de repos, une alimentation saine & variée. Une méthode simple pouvant considérablement améliorer votre forme, impacter votre santé en général et aider votre corps à se régénérer par l'augmentation de sa production de cellules souches !






 


Notes et références


  1. Inserm, Cellules souches embryonnaires, Thérapie cellulaire

  2. passeportsante.net, cellules souches

  3. Cellules souches : elles repoussent les limites de la vie !, Science et Vie, n°1070, novembre 2006, page 57.

  4. "La transformation des cellules souches adultes en cellules souches succeptibles de régénérer tous les tissus de l'organisme" 2012, Prix Nobel de Médecine décerné à Shinya Yamanaka etSir John B.Gurdon pour leur découvertes révolutionnaires

  5. Takahashi et al., « Induction of Pluripotent Stem Cells from Adult Human Fibroblasts by Defined Factors », Cell, vol. 131, no 5,‎ 2007, p. 861-872. (DOI 10.1016/j.cell.2007.11.019).

  6. Shinya Yamanaka, « Generation of induced pluripotent stem cells without Myc from mouse and human fibroblasts », Nature Biotechnology, Nature Publishing Group, vol. 26,

  7. Andrew Pollack, A Stem-Cell-Based Drug Gets Approval in Canada [archive], The New York Times


Comments


bottom of page